Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 17:12

Après les menaces de morts explicites sur la voie publique et les murs des bâtiments dans les hautes alpes ( cf site ASPAS ) , après les saccages impunis des locaux d'associations de protection des animaux, voila la punition par les élus …… :

 

Le Conseil général des Hautes-Alpes ne veut plus travailler avec la LPO suite à la suspension d’un arrêté de tir de loup.

Le président du Conseil Général des Hautes-Alpes, Jean-Yves Dusserre, considère qu’il est anormal d’exercer un recours contre un arrêté préfectoral illégal et bafoue ainsi les lois de la République. Il dénonce la convention que le lie avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) sous prétexte que celle-ci, avec l’ASPAS et FERUS, a fait suspendre l’arrêté préfectoral, jugé illégal, du préfet des Hautes-Alpes concernant le prélèvement d’un loup pour une soit disant attaque contre un troupeau qui n’était ni protégé, ni gardé et livré à lui-même.

M. Dusserre reproche à la LPO de « remettre en cause les actes de protection du pastoralisme » et prend ce prétexte pour rompre le partenariat qui unit le CG 05 et la LPO pour la création d’un refuge.

Voila comment un élu du peuple, président de Conseil Général, traite une décision souveraine et indépendante de justice, par dessus la jambe… Les juges apprécieront !

Les électeurs également le moment venu, nous n’en doutons pas..

Ferus tient à manifester sa solidarité avec la LPO comme avec la SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature) dont les locaux ont été saccagés à Gap, en toute impunité, par les éleveurs.

 

 

Source Ferus.

 

 

Communiqué de la LPO

Repost 0