Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 07:48
Une promenade au Lac Saint Clair pour constater quelques naissances




Du coté du petit pont, une foulque avec ses petits.



Ils sont couverts de duvet et n'ont que quelques plumes oranges autour du crane.



Les petits sont tres actifs à la recherche de nourriture, ils sont également relativement indépendants puisque s'éloignant du parent relativement loin.



D'autres petits sont aussi dans le lac en ce moment : Les petits des crapauds dont j'avais parlé il y a quelques temps.



Ils n'ont pas de pattes encore? Ils sont extremement nombreux a tel point qu'ils forment parfois des amas noirs grouillants.


Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 19:42
Virée rapide ce soir apres le boulot au Lac saint andré pour profiter d'un dernier rayon de soleil.
Le ciel nuageux ne permettant pas de faire des photos de loin je me suis rabattu sur un des cygnes du lac .



ben ce bestiaux est plein de plumes, il en possède 25 000 !!!

Ces animaux sont herbivores et se nourrissent sur les berges du lac, malheureusement ils se gavent de pain distribué par les promeneurs :-(



En plus il tire la langue !


Le cygne tuberculé est un des oiseaux aptes au vol les plus lourds. Un cygne tuberculé adulte peut peser 16 kg. Pour decoller , il a besoin  d'une piste de décollage : la surface du lac .
Pour s'envoler, il court le plus vite possible à la surface de l'eau et bas des ailes de façon frénétique, il s'eleve peu a peu dès que les ailes ont acquis une certaine portance. Il continue jusqu'a ce que ses pattes ne soient plus en contact avec le lac.





Pour atterir, le cygne decroche car son vol est trop lourd, donc pour cela il ne se pose que sur une surface d'eau libre d'obstacles.



Les couples de cygnes se forment pour la vie, donc chaque année au Lac Saint André revient le meme couple de cygne.














Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 20:53
Donc suite de la virée ornitho dans le golfe du Morbihan à noel.

Ayant quitté à regrets le faucon ....  heu enfin plutôt quand le faucon nous a quitté, nous avons repris la route en direction de Sarzeau quand devant la voiture ont traversé des Ibis sacrés volant en groupe pour se poser dans un champ.

Donc demi tour pour observer tout ce petit monde avec quand meme pas mal d'incrédulité car ce n'est pas le genre d'oiseuax que je m'attendais a voir par ici.

En fait l'Ibis sacré a été introduit accidentellement dans le golfe. Il se reproduit dans les iles et se nourrit dans les vasires de crabes, poissons et crevettes, il est visible dans les champs ( c'est là que nous en avons observé un groupe ) où il recherche des vers et des insectes.








En nous rapprochant de la mer, les oiseaux de mer sont de plus en plus présents : Goélands, mouettes etc....













et quelques autres que je n'ai pas identifier encore :






Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 20:51
Semaine du 2 janvier au 6 janvier, séjour dans le Golfe du morbihan qui a permis de voir quelques oiseaux sedentaires ou migrateurs.

La première visite a été pour la reserve naturelle près de Séné . C'est une zone de marais en bord du Golfe : Le marais du Brouel :


Le temps était assez maussade , chaud sans trop de vent.

Premier arrêt à la maison  des marais, tenue par l'excellente association Bretagne Vivante qui oeuvre de façon très efficace pour la connaissance et la protection de la faune de Bretagne

la reserve s'étend sur des anciens marais salants entre les marais de Falguérec et ceux de Brouel



Il y avait nombre de Bernaches cravant dans les marais.

Sur ces marais nous avons surtout vu :

ben les Bernaches cravant ( Brenta bernicla ) :



Ces oiseaux sont principalement herbivores et se nourrissent dans les herbiers de zoostères en bord de mer.
L'effectif de l'hiver est plus faible car avec le froid, les bernaches descendent vers le bassin d'Arcachon.

L'aigrette garzette ( Egretta garzetta )



Elle se nourrit dans les vasières et les marais en bord du golfe. Elle mange principalement des petites crevettes et des petits poissons.
Il est surprenant de les voir le soir venu, se regrouper dans les arbres pour dormir.

Le tadorne de belon ( Tadorna tadorna )



on a pu l'observer depuis une passerelle, il etait en train de manger dans la vase. Pour cela il avance en sucant la vase avec son bec à la recherche de vers, larves etc..
Sur le golfe les tadornes sont a la fois hivernants et nicheurs.

Des vanneaux huppés ( Vanellus vanellus )




On les voit partout et en grande quantité dans les marais, dans les champs et ce depuis le départ de Seine-et-Marne !!!
Sur le marais ils étaient concentrés vers les zones d'eau.


Des limicoles aussi mais mes compétences ornitho ne me permettent pas de les identifier ... objectif d'une prochaine virée sûrement ;-)

Un clin d'oeil aux moutons qui paissent et entretiennent toute cette zone.





En repartant vers Port Navalo et la réserve ornitho du Douer, nous avons eu droit au vol en saint esprit d'un faucon crécerelle au-dessus de la voiture !!!
Un pur moment de bonheur !!!












Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 21:34
LES OIES CENDREES





Encore au lac du Der en Champagne humide.

Les oies cendrées ( Anser anser ) , d'une longueur de 80 cm, d'une envergure de 1,80 m ont un poids variant entre 3 et 4 kg.

Elles ressemblent fortement aux oies domestiques. Elles sont observables dans les prairies et dans les champs pendant la journée.



Nous avons pu en observer un bon millier qui pâturait dans les herbes sur le bord du lac.
Ces oiseaux ( du fait des marques des bagues ) sont des oiseaux suédois, qui arrivent de là-bas en une dizaine de jours à partir de la fin septembre et restent jusqu'à mi-mars, date du retour.








Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 22:19
QUAND LES GRUES PASSENT PAR CHEZ NOUS !!!


Ca se passe au Lac du Der en Champagne humide à coté de Saint Dizier.

Le lac du Der est une retenue artificielle  qui sert de regulation au débit de la Marne.
En automne et en hiver cette retenue est au plus bas, découvrant ainsi ses berges et formant des petits étangs de faible profondeur où les oiseaux passent l'hiver ou viennent faire une pause dans leurs migrations.


Vue du lac avec au premier plan les herbages puis les boues et les "étangs"


Les grues cendrées ( Grus grus ) ont une taille qui varie de 1m à 1,20 m et une envergure de 2m à 2,40m pour un poids de 4 à 6 Kg.



Grues cendrées au repos ( photo prise au téléobjectif )


Les grues nichent dans les zones humides et contruisent un nid qui est un radeau de roseaux, d'herbes seches et de brindilles.
Ces zones humides se situent dans le nord de l'Europe : Allemagne, Sibérie orientale ... la population des grues cendrées est en forte augmentation actuellement et on compte environ 400 000 individus ( chiffre 2004 ).


Grues cendrées au nourrissage


Les grues vont hiverner en espagne dans la region d'Extramadure. Pour cela elles traversent la france le long d'un couloir de migration d'une centaine de kilometres de large.
Lors de ce deplacement les grues font des haltes sur des zones précises , en France c'est la region du Lac du Der, les Landes de Gascogne.



Grues cendrées en vol


Le passage des grues cesse courant décembre pour reprendre lors de la remontée de celles ci vers les zones de reproduction courant mars.


Grues cendrées en vol

Pour observer les grues cendrées au lac du Der se rendre sur la zone de la réserve ornithologique.

A Arrigny se rendre sur le site de Chantecoq ( direction Giffaumont champaubert ). Prendre les routes aménagées sur la digue : possibilité de stationnement et d'observation de la digue.
Sur le site de Chantecoq, un observatoire permet de voir les oiseaux en toute tranquillité.



Grues cendrées en vol


 






Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article