Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 19:50

Jeudi, nous sommes allés visiter la réserve du Bout du Lac à Doussard.

Cette réserve se situe entre deux rivères : L'Ire et L'Eau Morte qui alimente en eaux le Lac d'Annecy.

 

P1310784

Un chemin a été aménagé tout au long de la réserve. Il longe l'Ire en traversant les différents milieux ( prairie, forêt de chene pédonculés, roselière ) pour atteindre la roselière puis s'arrète à la rivière de l'Eau Morte.

 

Dans la plaine, pousse nombre de fleurs dont quelques orchidées.

 

orchis militaire

 

ici, un orchis militaire

 

Tout au long du chemin, on peut voir des panneaux informatifs tant sur le paysage vu que sur les animaux pouvant être rencontrés sur le site.

 

Vue sur le lac et la roselière 

 

Vue sur le lac et la roselière

 

 

iris sauvage

 

Le sentier aménagé se termine devant un coude de la rivière l'Eau Morte. On a pu y observer une cane colvert et ses trois petits

 

cane et ses pêtits

 

Un martin pecheur est également venu furtivement nous rendre visite en même temps qu'une femelle castor.

 

arrivee castor

Les photos qui suivent ne sont pas de super qualité car le zoom est poussé à fond !!

Bien que dans la réserve les indices de présence se limitent à quelques branches rongées ( beaucoup moins qu'à Chapa ou au lac du Bourget ), le castor occupe bien l'espace.

Celle-ci est arrivée tranquillement, elle était à une vingtaine de mêtres de nous

 

Arrivee castor2

Elle s'est arretée le long de la berge derrière une grosse touffe d'herbe pendant un bon moment pour manger ou se cacher , puis elle a regagné la berge pour tout d'abord ronger un bout de bois

 

castor2


 

castor 4

 

castor repos

 

 

Elle a ensuite marqué un temps d'arrêt assez long ( sommeil, pause ??? ) puis a entrepris de faire une toilette et chose amusante un massage de ventre ce qui est apparament courant chez le castor d'après  R Hainard.

 

seance grattage

 

 

toilette castor

 

 

 

massage de ventre 

 

Séance de massage de ventre ....

 

Puis tranquillement, elle est repartie par le même chemin.

 

retour eau

 

Superbe observation car les enfants ont pu en profiter et gros coup de chance d'avoir été là au bon moment.

 

En tous cas un endroit où il faudra revenir faire des affuts en soirée ....

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:09

L'an dernier un ami m'avait parlé du passage d'un castor dans le ruisseau de la plaine Effectivement quelques traces discrètes laissaient à penser qu'un castor était bien passé par là.

 

En novembre, en passant en voiture près du ruisseau qu'elle ne fût pas ma surprise de voir un magnifique barrage en branche ... Il est donc toujours là me suis-je dit !

 

barrage

 

 

Malheureusement ce barrage n'a pas résité au nettoyage d'automne fait pas la commune.

Mais l'idée était là : Le castor ou les castors étaient ils encore dans le coin ?

 

Une belle énigme pour le cpn "les phenix du Granier" , c'est le club nature de la classe. L'affaire leur fût présentée et nous voilà partis dans la plaine ....

 

En amont de l'emplacement du barrage nous avons pu observer une souche qui avait été rongée par un castor.

 


trace souche

 

 


A coté, une branche écorcée peut faire penser que l'animal est encore dans les parages. L'écorce des arbres est source de nourriture hivernale pour cet animal.

 

ecorcage

 

 

On distingue les traces de dents. Une mesure donne environ 5mm ce qui laisse à penser que nous avons affaire à un adulte.

 

 

Plus loin en descendant la ruisseau, nous découvrons deux cheminées qui marquent l'emplacement d'un terrier possible de l'animal.

 

 

cheminée

 

Ces cheminées permettent une circulation et un renouvellement de l'air. Elles sont situées entre 1 et 2 m de la berge.

 

cheminée2

 

 

On trouve plus près de la berge des trous assez important qui rejoignent la rivière :

 

 

trou berge

 

 

 

Voilà une vue de la berge où se trouve un gite potentiel. On aperçoit les cheminées et au bord de l'eau une zone boueuse avec de nombreuses traces et des branchettes rongées.

 

gite potentiel

 

 

 

En partant , sur l'autre rive, juste en face du "gite" nous avons découvert deux gros troncs rongés par l'animal.

 

trons rongé

 

 

 

 

 

troncs rongés

 

 

 

En conclusion, l'animal semble bien présent, c'est notre hypothèse. Nous prévoyons donc de faire cette sortie une fois par mois afin de multiplier les observations.

 

Inutile de dire la surprise des petits cpn qui ne pensaient pas qu'un tel animal pouvait être présent près de chez eux :-)

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 23:22

Je rentre juste de la répétition du jeudi de " l'irish live music " . J'ai rencontré au retour, 6 renards mâles et femelles dans les champs sur le bord de la route. A l'aller j'ai vu 3 cadavres de renards tués par des voitures en bord de route ..

 

Je me demandais pourquoi tant de renards ... j'ai compris lorsqu'un magnifique mâle a traversé juste devant la voiture au risque de se faire écraser ... Tout ca pour rejoindre une copine dans le champ ..

Et oui c'est l'époque des zamours chez le renard qui de fait devient un peu fou ( si vous etes attentif(ve)s et un peu couche tard, il n'est pas rare en ce moment d'entendre son cri d'amour un peu rauque dans les bois et les champs aux alentours des maisons ...

Et un renard ça consomme environ 6000 souris annuelles, mieux que n'importe quelle tapette ( pouf pouf ) ...  Alors attention à lui en ce moment, levez le pied soyez vigilants, on a besoin de lui dans les campagnes !!

 

 

renardeau

 

 

portrait renardeau

 

 

 

 

Croquis de renardeaux ( avril 2010 )

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 18:14

Ce matin dans le champ en face de la maison, une chevrette et son petit ....

 

 

 

 

chevreuil2

 

chevreuil 004

 

 

 

chevreuil 008

 

 

 

chevreuil 012

 

 

 

Merci à Cathy pour les photos.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 18:22
On était un peu inquiets de ne plus voir les chevreuils aussi nombreux comme l'an dernier.

Ce soir surprise:  Une maman et son petit !

On a pu observer le petit téter sa maman, puis elle a mangé tranquillement et ils sont tous les deux retournés dans le bois.






Les photos sont très mauvaises du fait des conditions et des réglages difficiles à faire. la distance entre eux et nous est de plus de 500 m.
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 17:52



13 heures dans le champ en face de la maison : trois chevreuils. Déjà hier matin il y avait un brocard paissant dans le champ au même endroit. Brocard menacé par Mouche une chatte de la maison qui rampait derrière lui et l'a attaqué quand il est rentré dans le bois ....



Malgré une approche hyper prudente derrière les arbres et les haies des jardins voisins, j'ai été repéré !
La photo est recolorisée car les conditions météo et le zoom a fond ne donnent pas un super résultat !





Une des chevrettes a des taches blanches sur le corps, effet de mue ou autre chose, je n'ai rien trouvé dans la littérature qui explique ce phenomène.




Partager cet article
Repost0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 20:05
Gros raffut mardi matin dans la maison où les chats faisaient du rififi autour d'une musaraigne vivante.

Alisson l'a récupérée et j'ai pu prendre quelques clichés avant de la relacher ( la musaraigne, pas Alisson !! )



A priori d'après les observations ce serait une musaraigne carrelet ( Sorex araneus ).
C'est un animal commun qui dans la nature se voit peu mais s'entend par ses cris qui ressemblent à des stridulations.
C'est un animal que l'on trouve dans les broussailles et les bois, il se déplace volontier sous la litière.



La musaraigne vit entre un an et dix-huit mois. Cet animal a un métabolisme de base très élévé si bien que sa principale activité est la recherche de la nourriture. C'est un auxiliaire utile au jardin où elle se nourrit d'insectes, orvets, charognes de toutes sortes mais aussi de souris.
Une musaraigne privée de nourriture meurt en quelques heures.



La musaraigne carrelet a une odeur très forte, c'est pour cela que les chats ou autres carnassiers ne la mangent pas, cela ne rebute pas les rapaces.



La musaraigne pose plusieurs fois de 5 à 10  petits dans un nid de mousse entre avril et aout.
L'hiver, elle continue sa recherche de nourriture et a parfois tendance a rentrer dans les maisons.
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 15:59
A la pointe de Neiz Vran sur les indications de Luc qui l'avait vu le matin, je suis passé en soirée pour voir si le phoque était encore là !! Et ben oui !

Il était à une trentaine de mètres du bord, sur le dos tranquille ! Au départ j'ai cru que c'était une bouée jusqu'à ce qu'il bouge.
Ce qui était sa tête en fait s'est avéré être son museau, c'est dire la taille de l'animal !!


Le phoque gris ( Halichoerus grypus ) . Premier contact à Neiz Vran


Ce n'est pas le première fois que j'en vois à cet endroit. D'habitude ils sont plus au large où on peut les observer à la jumelle sur les rochers où ils se reposent.
Ce jour là, le vent était fort et la mer formée , peut-être est-il venu à l'abri dans la crique ?
Il plongeait pendant environ 10 minutes puis remontait à la surface pendant deux à trois minutes puis redisparaissait et ainsi de suite ....


Il existe 150 phoques résidents en Bretagne. On les observe de la baie du Mont Saint Michel à l'Ile de Sein avec deux épicentres : l'ile de Molène et l'archipel des 7 Iles.

En Iroise donc dans le tout nouveau parc marin, il existe une colonie d'environ 60 individus et on compte deux ou trois naissances annuelles.



Le phoque gris mâle peut atteindre 2,3 m de longueur pour un poids de plus de 300 kg. Les femelles sont nettement plus petites et ne dépassent pas 1,9m.



En savoir plus, l'excellent site de l'université de Strasbourg :

http://suivi-animal.u-strasbg.fr/phoque.htm

http://www.bretagne-environnement.org/article/les-mamiferes-marins-entre-presence-saisonniere-et-sedentarite

http://www.bretagne-vivante.asso.fr/



Carnet de terrain extrait


Partager cet article
Repost0
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 20:13
Dimanche 8 juillet, virée rapide dans Belledonne près de chamrousse où nous avons profité d'une fenêtre météo pour aller voir les chamois.

Bonne pioche ils étaient en pature ( 16H45) !



du coup on a sorti l'attirail : lunette terrestre, appareil numérique !



Des vrais acrobates que la structure de leurs sabots permet :





Les habitudes de ces animaux sont assez prévisibles :

En soirée et le matin la recherche de nourrriture, puis la sieste tranquillement !





l'alerte au moindre bruit non habituel :




Partager cet article
Repost0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 21:01
Voila une rencontre tres plaisante ce soir en rentrant vers 18h à coté de la maison






Partager cet article
Repost0