Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 13:45

Samedi, nous sommes allés à Peisey Nancroix pour la fête de la nature où les moniteurs du parc de la Vanoise organisaient une animation autour des gypaètes barbus de la vallée au refuge Rosuel :

 

https://www.facebook.com/Les-gypaètes-barbus-de-Peisey-Nancroix-109844679040211/

 

C'était amusant car il y avait bien 30 ans que je n'étais pas remonté là haut. l

Les villages ont changé mais le fond de vallée pas trop.

 

De bons souvenirs dans ce bâtiment, gamin, quand c'était encore une colonie de vacances

De bons souvenirs dans ce bâtiment, gamin, quand c'était encore une colonie de vacances

La vallée des lanches est géologiquement très intéressante car elle "résume" à elle seule la compléxité de celle tout le massif de la Vanoise.

Elle fait partie de ce que les géologues appellent la vanoise occidentale.

 

La géologie du massif de la vanoise est complexe du fait de la juxtaposition tectonique de roches très variées issus de domaines paléogéographique différents ....

Autrement dit : c'est un gros bousin de roches qui ont été mélangées ( soulevement des Alpes ) et déplacées sur de grandes distances ( nappes de charriages ). Roches dont les origines sont également très différentes ( sédimentaires recuites par les énormes pressions dues au soulèvement alpin : quartzites, marbres , roches de grande profondeur : granites, gneiss et sédimentaires de type gypse et cargneules ...)

 

Trois ensembles sont caractéristiques de la zone occidentale :

 

  • Les schistes lustrés ( roches vertes ) de la zone piémontaise. Dans le paysage ce sont des croupes d'alpages et des pyramides rocheuses friables avec des éboulis de plaquettes.
  • Les nappes de gypse repérables par des bosses à entonnoirs de dissolution, des roches rousses à l'aspect ruiniforme caractéristique des cargneules.
  • La zone brianconnaise avec selon les secteurs un socle métamorphique qui donne des paysages d'arêtes plus ou moins hérissées de pitons.

 

 

 

 

La pointe de l'Aliet est un klippe c'est à dire le reste non érodé d'une ancienne nappe de charriage elle même posée sur un socle cristallin charrié ... complexe ! on vous a dit :-)

La pointe de l'Aliet est un klippe c'est à dire le reste non érodé d'une ancienne nappe de charriage elle même posée sur un socle cristallin charrié ... complexe ! on vous a dit :-)

Coté dôme des Platières et dôme de la Sache qui sont aussi des terrains de socle cristallin charrié.

Coté dôme des Platières et dôme de la Sache qui sont aussi des terrains de socle cristallin charrié.

Zone à gypse et cargneules à l'entrée de la vallée des Lanches coté Plan Peisey.

Zone à gypse et cargneules à l'entrée de la vallée des Lanches coté Plan Peisey.

Extrait de la carte géologique de la Vanoise. Source : geol-alp.com de mon excellent professeur de géologie à l'institue Dolomieu Mr Gidon.
Extrait de la carte géologique de la Vanoise. Source : geol-alp.com de mon excellent professeur de géologie à l'institue Dolomieu Mr Gidon.

Extrait de la carte géologique de la Vanoise. Source : geol-alp.com de mon excellent professeur de géologie à l'institue Dolomieu Mr Gidon.

Au niveau flore et vegétation, ce n'était pas encore la grosse explosion de l'été. Les mélèzes ont refait leurs aiguilles et les petites "jardins alpins" sur les rochers commencent à à fleurir.

primevère piémontaise et au dessus quelques joubarbes non fleuries et mélèze, le résineux qui perd ses aiguilles en hiver
primevère piémontaise et au dessus quelques joubarbes non fleuries et mélèze, le résineux qui perd ses aiguilles en hiver

primevère piémontaise et au dessus quelques joubarbes non fleuries et mélèze, le résineux qui perd ses aiguilles en hiver

Le but de la visite était d'observer les gypaètes de Peisey Nancroix.

ils occupent un nid dans la falaise ensoleillée qui domine la vallée, et cette année il y a un petit gypaèton.

Le couple de gypaète et leur petit nichent dans la falaise. Ils font l'objet d'une surveillance intensive pour assurer leur tranquillité afin de ne pas compromettre la nidification en cours.

Le couple de gypaète et leur petit nichent dans la falaise. Ils font l'objet d'une surveillance intensive pour assurer leur tranquillité afin de ne pas compromettre la nidification en cours.

Un gypaète barbu ( gypaetus barbatus ) c'est quoi ?

 

C'est un des quatre vautours européen avec le percnoptère d'Egypte, le vautour fauve, le vautour moine.

Il appartient à l'odre des accipitriformes et à la famille des accipitrides.

 

Il se nourrit principalement d'os qu'il brise en petits morceaux en les laissant tomber sur les rochers. Il se nourrit également de tendons et de ligaments. Dans la chaine naturelle d'équarissage, il passe en dernier une fois que les autres animaux ont nettoyé la carcasse.

Vers l'age de 5 ans, il part du secteur pour un voyage et vers l'age de 6/7ans, il se sédentarise afin de former un couple et construire un nid.

Les parades nuptiales se déroulent d'octobre à février. La femelle pond un ou deux oeufs entre décembre et mars. Un seul des deux gypaètons survit ( le plus fort isole l'autre, le privant de nourriture et il fini pas mourir ).

L'envol du jeune s'effectue entre juillet et aout.

 

 

 

 

photos site wikipedia
photos site wikipedia

photos site wikipedia

En vanoise, il a été observé des gypaètes dès 1989.

Les premières reproductions réussies ont eu lieu en 2002 ( Val d'Isère et Termignon ), dans la vallée de Peisey Nancroix en 2004 et en 2011 un couple s'installe entre Bessans et Bonneval-sur-Arc.

 

Actuellement 4 couples sont présents sur les Alpes françaises.  Entre 2002 et 2015, ce sont 28 gypaètes nés en vanoise qui ont rejoint ceux de l'arc alpin.

Les photos sont pas de bonne qualité, mon zoom est limité .... Gypaète en vol à Peisey Nancroix le 21 mai.

Les photos sont pas de bonne qualité, mon zoom est limité .... Gypaète en vol à Peisey Nancroix le 21 mai.

Dans la vallée de Peisey, les premières observations de ocnstruction de nid datent de 2003.

Actuellement un gypaèton est né le vers le 17 janvier et s'envolera si tout va bien fin juillet début aout !!

gypaètes en vol. les deux adultes sont sortis en fin d'après midi.
gypaètes en vol. les deux adultes sont sortis en fin d'après midi.

gypaètes en vol. les deux adultes sont sortis en fin d'après midi.

Repost 0
Published by Zorglub - dans milieu montagnard
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:05

Hier soir vers 19 heures, un gros déluge de pluie et un renard qui marchait tranquillement au milieu de la route.

Il a pris le chemin devant la maison et est rentré dans un jardin. Il a fait en sens inverse, le trajet de celui qu'on avait déjà vu il y a quelques temps. Peut-être le même que celui qu'on voit souvent dans les vergers.

la qualité des photos est mauvaise : iPhone avec le zoom à fond !
la qualité des photos est mauvaise : iPhone avec le zoom à fond !la qualité des photos est mauvaise : iPhone avec le zoom à fond !

la qualité des photos est mauvaise : iPhone avec le zoom à fond !

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:30
Double arc en ciel sur la plaine
Repost 0
Published by Zorglub - dans météo
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 10:15

Hier dans la cuisine, il y avait un insecte que j'ai d'abord pris pour une guêpe : couleur voisine, attitude semblable. En fait cet insecte est un coléoptère de la famille des Cerambycidae :

 

Le Plagionotus arcuatus ou Clyte arqué.

Ce coléoptère imite l'attitude des guêpes du genre vespula

Ce coléoptère imite l'attitude des guêpes du genre vespula

C'est un insecte qui vit que les chênes ou les hêtres. Il pond sous l'aubier et ses larves creusent des galeries dans le bois.

Il est assez commun sur les bois de cheminée.

Son cycle de vie est de 2 ans et les adultes sont visibles de mai à juillet dans toute l'Europe.

 

le dessin du dos de l'insecte est caractéristique d'un mâle. La femelle possède un trait jaune transversal continu sur le thorax.

le dessin du dos de l'insecte est caractéristique d'un mâle. La femelle possède un trait jaune transversal continu sur le thorax.

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 16:32

C'est un peu trop tard mais tant pis on verra bien s'il est occupé cette année.

 

C'est un nichoir fabriqué avec les élèves il y a quelques années et qui prenait la poussière à l'école.

Un coup de brosse, un coup d'huile de lin .... et hop c'est reparti !

Carnet de terrain ( extrait )

Carnet de terrain ( extrait )

Le nichoir est installé sur le coté de la maison dans un coin ombragé l'été. A priori c'est un coin riche en insectes divers.

 

Je vais compléter l'installation en suspendant à la cloture proche les restes de brossages du chien, je sais pas si c'est efficace on verra.

Premier nichoir installé !!Premier nichoir installé !!
Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 16:49
l'envoi d'avril - mai 2016

l'envoi d'avril - mai 2016

Au sommaire de la revue :

 

  • Un gros dossier très complet sur les cigognes blanches et les cigognes noires.
  • Un questionnement sur les goélands : Pourquoi sont ils si nombreux dans les terres ? En prime un mini guide pour déterminer les laridés : mouettes, goélands, sternes, guifettes. Très utile lors des promenades au bord des grands lacs alpins comme le lac du Bourget, le lac d'Annecy ou le Léman.
  • Un magnifique reportage graphique sur le rat surmulot avec des illustrations de Benoit Perrotin.

 

les rubriques pratiques habituelles :

 

Coté jardin : fabriquer un mini-jardin aromatique

Coté famille : élever le plus chou des papillons

 

le DVD :

 

Un dvd sur les métamorphoses : "Quand il faut grandir pour changer de monde" comme ils l'écrivent fort justement sur la jaquette du DVD.

on voyage dans différents milieux accompagné pas des animaux qui se transforment, se remodèlent entièrement tout au long de leur croissance.

 

 

 

 

 

 

Cigognes blanches prises au Marquenterre, à Brouage et au parc des oiseauxCigognes blanches prises au Marquenterre, à Brouage et au parc des oiseauxCigognes blanches prises au Marquenterre, à Brouage et au parc des oiseaux
Cigognes blanches prises au Marquenterre, à Brouage et au parc des oiseaux

Cigognes blanches prises au Marquenterre, à Brouage et au parc des oiseaux

Ça se passe près de chez vous !

 

Tous les jeudis, Julien Perrot, rédacteur en chef du magazine vous invite à découvrir la minute nature sur laminutenature.net.

Des vidéos courtes qui permettent de découvrir et mieux connaitre une plante, un animal .... qui vit à coté de vous.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la chaine Youtube !

 

Toutes les infos sur :

http://www.salamandre.net

Rejoignez là sur facebook et twitter !

 

La nouvelle salamandre est arrivée !!!
Repost 0
Published by Zorglub - dans Coup de coeur
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 12:41

Une plante commune de la famille des papavéracées, c'est à dire des pavots comme le coquelicot ou le pavot à opium :C'est la Chélidoine ou Herbe de l'hirondelle, Grande Eclaire ou encore Herbe aux verrues.

Chélidoine vient du grec "chélidon" qui veut dire hirondelle. C'est une plante qui fleurit avec l'arrivée des hirondelles et qui fane de tristesse quand elles s'en vont....

La chélidoine se rencontre dans les buissons ombragés, les vieux murs, les décombres. Elle aime la mi-ombre et le soleil.

Vue générale de la plante

Vue générale de la plante

C'est une plante vivace dont la hauteur peut atteindre 60 cm. Elle possède des fleurs jaunes à 4 pétales groupées à pluriers au sommet de ses tiges. Ses feuilles sont découpées en grands lobes dentelés verts-grisatres

Elle fleurit d'avril à octobre.

Gros plan sur les fleurs

Gros plan sur les fleurs

Les graines se récoltent en été et en automne. C'est assez facile car les gousses explosent au moindre contact.

 

 

Fleurs et boutons

Fleurs et boutons

C'est une plante médicinale à usage externe. Elle contient un alcaloide très toxique et donc est déconseillée en usage interne.

Lorsqu'on casse une tige, il sort un suc très caustique qui est très efficace en usage quotidien pour traiter les verrues. 

 

 

Gros plan sur les feuilles.

Gros plan sur les feuilles.

Les felurs sont butinés par les mouches, abeilles et bourdons.

Cette plante nourrit une espèce d'aleurode.

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 19:17

Le beau temps et le réchauffement ( tout relatif ) à moins que cela soit le rallongement des jours, ce soir vers 20h45, nous avons pu observer avec Jaouen et Charlélie 4 chauves-souris en train de chasser sur le coté de la maison

 

Elles font des allers retours le long de la lisière de la forêt et pas encore de grandes boucles vers les lampadaires de la route. Vu qu'il n'y a pas de papillons et autres insectes qui volent dans la lumière des lampadaires, je suppose qu'elles cherchent les premiers insectes dans les frondes des arbres.

 

 

Les chauves-souris sont de retour !
Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 20:04

Nous avons déménagé depuis maintenant plus d'un an. Notre nouvel environnement est plus riche en biodiversité malgré quelques voisins agités du Roundup qui ne supportent pas de ne pas controler tout ce qui pousse sur leur 6m2 de terrain .....

 

On a la chance d'être à l'interface de la colline et de la plaine. Un jardin en pente avec des buissons et une forêt derrière.

zone de transition entre la forêt et le jardin

zone de transition entre la forêt et le jardin

Cette zone acceuille beaucoup de micro mammifères : souris, mulots, rats, campagnols. Probablement quelques reptiles mais à part un magnifique lezard vert je n'en ai pas encore vu d'autres.

 

La forêt dessus est le royaume des oiseaux : Pics épeiche, corneilles, buses variables, mésanges bleues, charbonnières , à longues queues, huppées ... rouge gorge, troglodyte mignon, tourterelles turques et touterelles des bois.

La nuit, on entend parfois les cris des renards et les hululement de la chouette Hulotte.

 

J'ai pu observer posé sur le toit du cabanon des voisins un autour des palombes

zone d'arbustes et de buissons devant la maison.

zone d'arbustes et de buissons devant la maison.

Devant la maison, c'est le coin des moineaux ainsi que quelques fauvettes à tête noire.

De beaux spécimens d'Epeire aussi.

Un matin de bonne heure, alors que le portail était ouvert, un renard a traversé le jardin pour remonter dans la foret derrière.

 

Cet été avec Jaouen, on a pu observer le ballet des chauve-souris autour de la maison.

 

Voilà une petit présentation rapide de la biodiversité autour de la maison. On ne manquera pas de compléter à mesure des observations et aménagements prévus : mangeoire, nichoirs, hotel à insectes ....

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 14:57

Bonjour,

Le blog a 10 ans !

j'avais envisagé de partir à cause des pubs envahissantes, mais 10 ans d'articles perdus, ça m'a embêté donc je continue ici et le blog va repartir sur de nouvelles observations, coup de gueules etc ....

On a crée un club nature familial, j'en reparlerai sous peu !

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article