Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 07:06

Le Clairon des abeilles ( Trichodes apiarius ) est un coléoptère de la familles des Cléridés.

On le rencontre souvent sur les ombéllifères.

C'est une espèce non protégée.

Le clairon des abeilles ( Trichodes apiarius Linnaeus 1758 )

Le clairon des abeilles ( Trichodes apiarius Linnaeus 1758 )

Les clairons sont représentés en France par une trentaine d'espèces.

L'adulte est floricole, il se nourrit de nectar et peut manger des petits insectes floricoles.

Les Larves sont carnivores et parasitent les nids d'abeilles solitaires comme les Mégachiles ou les Osmies et mangent leurs larves et nymphes.

Adultes et larves sont des prédateurs.

 

Le Clairon des abeilles

L'hypothèse la plus courante de la contamination des nids d'abeilles par les larves de Clairon est que les oeufs soient pondus sur les fleurs, les jeunes larves s'agrippent aux abeilles qui les transportent jusqu'à leurs nids.

Il ne semble pas que les adultes pondent directement dans les nids des abeilles.

Le Clairon des abeilles
Repost 0
Published by Zorglub - dans insectes
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 18:32

Le rouge-queue noir qui occupe le jardin cette année est unijambiste !

En effet, il est venu sur le balcon et à la patte droite, il lui manque le pied.

J'aime bien l'idée qu'il a comme Allain Bougrain-dubourg, échappé au taré à la pelle qui mange les petits oiseaux !

Le rouge-queue noir
Repost 0
Published by Zorglub - dans Coup de coeur
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 07:59

Mercredi soir avec Jaouen, nous avons testé les portraits de lune !

Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Lever de lune sur Belledonne
Repost 0
Published by Zorglub - dans astronomie
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 17:48

Cet après midi en passant dans la plaine de Chapareillan, nous avons pu observer avec Jade, une dizaine de milans profitant des courants ascendants.

A partir d'avril, nous avons un ou deux individus qui survolent le village et l'école mais je n'avais jamais observé autant de ces rapaces en même temps à cet endroit.

Est ce déjà le début de migration post nuptiale ?

 

 

 

Une partie des rapaces en vol

Une partie des rapaces en vol

Quelques clichés pris dans la plaine.

 

Rassemblement de milans.
Rassemblement de milans.
Rassemblement de milans.
Rassemblement de milans.
Rassemblement de milans.
Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 15:19

Le pinson des arbres fait partie de l'ordre des passériformes et de la famille des fringillidés. Son nom latin : Fringilla coelebs.

 

C'est un des passereaux les plus commun dans nos régions. La livrée nuptiale du mâle est très caractéristique.

Dans les alpes, c'est un oiseau, du fait de sa grande adaptabilité, que l'on trouve partout dans les milieux arborés ou semi-arborés et jusqu'à une altitude de 2 200 à 2 300 m parfois.

 

La livrée nuptiale du mâle est caractéristique.

La livrée nuptiale du mâle est caractéristique.

Le nid est en forme de coupe, logé dans un arbre entre deux branches. Le pinson a deux couvées par an de 4 à 5 oeufs chacune.

 

Il est doté d'un bec tout usage à l'extrémité pointue, de forme conique, qui fermé n'est ni trop long, ni trop court. Il peut donc aisément saisir des insectes, des araignées, des baies, des chenilles et peut également s'attaquer à des graines.

Un bec tout usage qui lui permet de se nourrir d'insectes, de graines etc ...

Un bec tout usage qui lui permet de se nourrir d'insectes, de graines etc ...

L'origine du nom est du à Linné. Il a donné au pinson le nom latin de coelebs qui veut dire célibataire en latin.

Linné avait observé la présence unique de mâles pinsons des arbres lors des hivers en Suède.

Deux hypothèses à cela :

  • première hypothèse : les mâles ont besoin d'arriver plus tôt sur les sites de reproduction car ce sont eux qui défendent des les territoires. Il hivernent le plus au nord possible pour réduie la distance de migration et arriver le plus vite possible. Ls femelles n'ont pas besoin de partir aussitôt, elle hivernent donc plus au sud.

 

  • seconde hypothèse : la compétition des ressources peut expliquer ceci, en effet si mâles et femelles hivernent au même endroit. Les femelles sont reléguées dans les habitats secondaires donc se trouvent en moins bonne condition physique. 
Coup de phare sur le pinson des arbres.

Le répertoire vocal d'un oiseau est en partie inné et en partie appris par ses parents. Des jeunes pinsons élevés dans le silence produisent une version simplifiée du chant normal de leur espèce, ce n'est qu'à condition d'avoir entendu le chant de ses parents qu'il saura celui de son espèce.

Le chant de l'adulte influence celui de l'oisillon et donc un grand nombre de génération ce qui a pour conséquence que les pinsons se construisent une sorte de répertoire local bien à eux ( on parle de dialecte ).

 

Le répertoire vocal des pinsons adultes comprend une douzaines d'éléments dont la moitié sont utilisés pendant la nidification comme cri de parade du mâle ou celui de la femelle signalant sa disponibilité pour l'accouplement.

Coup de phare sur le pinson des arbres.

Le chant du pinson mâle est une strophe courte, peu roulée et ponctuée par un final sonore.

Elle débute par quelques notes détachées puis le rythme s'accélère avec des trilles successifs formant un decrescendo. Ceci pour la base commune puisqu'il existe nombre de dialectes et de variations individuelles.

le cri habituel est un huit sifflé ou un prrui roulé. ce cri est répété sans fin lors de la période de reproduction, c'est le cri de rut !

 

 

Saurez vous le reconnaître furtivement dans les arbres ?
Saurez vous le reconnaître furtivement dans les arbres ?

Saurez vous le reconnaître furtivement dans les arbres ?

Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 12:02

Nous avons la chance d'être à l'interface de plusieurs milieux de vie animale et végétale entre la plaine agricole, le village et le début de la montagne.

Derrière la maison, un bois dense de robinier faux acacias, épicéas, chataîgniers qui marque un ensemble de territoires de pics épeiche.

Souvent en fin d'hiver et au cours du printemps nous pouvons entendre le tambourinage des marquages de territoire et voir les pics se chasser et se battre ainsi que leurs cris.

Pic épeiche femelle. Elle n'a pas de calotte rouge sur la tête

Pic épeiche femelle. Elle n'a pas de calotte rouge sur la tête

Hier après midi, j'etais en train de travailler en haut, où mon bureau se prête tout à fait à l'observation et l'affût des bois, lorqu'une femelle pic est venue chasser des petits insectes sur l'écorce des arbres.

Pic épeiche : Dendrocopos major

Elle procède par petits bonds allant d'une proie à l'autre, se repose un instant puis repart.

Pic épeiche : Dendrocopos major

Elle évoluait autour du tronc de façon spiralaire. L'observation a duré une bon quart d'heure puis elle est partie.

On voit bien ici, l'absence de calotte rouge.
On voit bien ici, l'absence de calotte rouge.
On voit bien ici, l'absence de calotte rouge.
On voit bien ici, l'absence de calotte rouge.

On voit bien ici, l'absence de calotte rouge.

Quelques caractéristiques du pic épeiche.

Quelques caractéristiques du pic épeiche.

Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 19:21

Ce soir, c'est vert !!!

Vert
Vert
Vert
Vert
Vert
Repost 0
Published by Zorglub - dans Coup de coeur
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 18:45

Une ensemble de photos de lézards pour tester le zoom du Nikon.

C'est pris à la volée de la cuisine vers le mur d'une dépendance située à une bonne dizaine de mètres.

Lezards !!
Lezards !!
Lezards !!
Lezards !!
Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 18:33

Mes premières photos avec mon nouvel appareil.

Les merles sont très actifs dans le jardin en ce moment. Je pense que deux générations se croisent en ce moment.

Des parents qui chassent et sont souvent avec le bec plein de vers, chenilles et autres !!

les parents en recherche de nourriture
les parents en recherche de nourriture

les parents en recherche de nourriture

Et les jeunes des premières nichées je suppose qui commencent à s'émanciper voire aient déjà été chassés pour que les parents fassent une seconde nichée.

jeune merle dans un arbre
jeune merle dans un arbre
jeune merle dans un arbre
jeune merle dans un arbre
jeune merle dans un arbre
jeune merle dans un arbre

jeune merle dans un arbre

Repost 0
Published by Zorglub
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 18:21

Pour mon départ de l'école, les parents d'élèves, les élèves et mes collègues m'ont gaté !

J'ai pu changer mon vieil appareil photo pour un NIKON coolpix P 900 avec un zoom équivalent à un 2000 mm ce qui permet des photos animalières intéressantes.

C'est à peu près ce que j'avais en digiscopie mais avec plus de photos réussies !!!

Nikon coolpix P900

Nikon coolpix P900

Repost 0
Published by Zorglub - dans Coup de coeur
commenter cet article