Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 18:01
Eclipse de lune


Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 mars s'est produite une eclipse totale de lune.

Une lunaison c'est à dire le temps mis par la lune pour tourner autour de la terre et revenir en face du soleil en 29j12h44mn2,9s en moyenne


Lune


L'eclipse de lune se produit quand le soleil, la terre et la lune sont presque alignés dans cet ordre. L'eclipse de lune se produit donc quand il y a pleine lune
Lorsque l'eclipse est totale, le lune penetre à différents moments dans les cones de penombre et d'ombre engendrés par la terre à l'opposé du soleil.



La lune pénètre dans le cone de d'ombre de la terre.




idem !


Le disque lunaire est plongé dans la pénombre et la coloration rougeatre se met en place.




Presque totalité de l'éclipse !!



idem !


Eclipse totale.


On remarque que lors de la totalité de l'éclipse le lune de disparait pas bien qu'elle soit dans l'ombre de la terre. ceci est du au fait que l'atmosphere terrestre incurvent les rayons lumineux qui traversent et diffusent plus le bleu que le rouge. Les rayons viennent frapper la lune pourtant située dans la zone de pénombre.
La quantité d'impureté présente dans l'atmosphère fit varier les couleurs qui vont du rouge vermillon au rouge brun.

source : Société Astronomique de France

Photos : Lunette Swaroski ATS 80 HD et Canon ixus 900 Ti



Repost 0
Published by Zorglub - dans environnement
commenter cet article
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 21:57
C'EST PAR UNE NUIT HUMIDE ET FROIDE QU'ILS SONT VENUS ....



Ils sont arrivés dans les phares de la voiture, certains étaient deja morts, d'autres agonisaient, une majorité ne cherchaient qu'a traverser cette putain de route ...

Quelques uns sont venus seuls ....



D'autres s'arrangent .....




- Dis mamie pourquoi les crapauds ils sont l'un sur l'autre ?
- ben tu vois le plus petit est fatigué et le plus gros le prend sur son dos pour lui faire traverser la route.
- Ah et c'est pour le remercier que le petit l'encule ?


Trêve de plaisanterie ...

La migration des crapauds a commencé le 25 fevrier et tous les soirs, ils se deplacent vers les ruisseaux, les plans d'eau. Ce soir 2 mars quelques couples et solitaires migrent encore.



Ici ils rejoignent le lac de Saint Clair où des protections ont été mises du coté de la nationale pour éviter une hécatombe.
Cela n'a pas suffit sur ma rue où ils ont été ecrasés par centaines par les automobilistes.

Alors, amphibiens ou batraciens ?

Amphibien vient du grec "amphi" qui signifie double et "bios" : vie. ce terme evoque une existence a la fois terrestre et aquatique

Batracien vient du grec "batrakos" c'est à dire grenouille, mais cela s'applique aussi pour nommer les Tritons, les Salamandres et les Crapauds.

Les deux termes peuvent donc s'employer pour désigner les deux bêtes.




Ce sont des crapauds communs ( Bufo bufo ),  les femelles sont plus grosses que les mâles. Ces derniers migrent sur le dos de leur femelle.

Ce sont des crapauds qui habitent les forets, les friches, carrières et jardins. Ils se reproduisent dans les mares, flaques, ornières forestières, ruisseaux étangs ...
Ils peuvent avoir une taille jusqu'à 15 cm, leur pupille est horizontale.
On peut tres bien distinguer les glandes paratoïdes qui secretent une substance toxique. Ces glandes sont de part et d'autre de l'animal et ont une forme de haricot.



Les couples insolites de crapauds vont ainsi se deplacer vers l'étang ou la mare la plus proche et là la femelle pondra ses oeufs qui seront immédiatement fécondés par le mâle



En route vers l'étang !




Pour ceux là c'est presque gagné !
Repost 0
Published by Zorglub - dans batraciens
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 05:56
DIGISCOPIONS !!!!!


Les photos de ce blog sont prises avec un bridge Panasonic FZ7 qui possède entre autres un zoom X 12 dont l'équivalent serait un zoom 36 mm à 432 mm.
L'appareil est petit léger ,pratique, et stabilisé et très bien pour le terrain. Toutefois souvent le zoom ne suffit pas si on veut photographier les animaux sans trop les déranger d'ou l'idée d'utiliser la technique de la digiscopie.

La digiscopie consiste a prendre une photo par l'intermediaire d'une longue vue terrestre ce qui permet de profiter des qualités de rapprochement de la lunette.




Un appareil numérique est fixé grace à un dispositif sur l'oculaire de la lunette. La mise au point se fait grace à la lunette et l'appareil photo.

Les résultats sont impressionnants, difficiles certes car les reglages ne sont pas evidents a mettre au point : ici un cormoran pris a une distance de 150 metres.



La photos possede un grain important du fait de la trop grande sensibilité utilisée !!! ( ben oui trop pressé de jouer avec ma lunette !! )

Pour comparer voici des photos prises de la meme distance avec le FZ7 :

le groupe de cormorans pris sans le zoom :



des oiseaux pris avec les zomm 420 mm :




Pour la digiscopie, j'utilise une lunette swaroski ATS 80 HD, un adaptateur universel et un appareil numérique Canon IXUS 900 Ti.

Repost 0
Published by Zorglub - dans environnement
commenter cet article
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 20:53
Donc suite de la virée ornitho dans le golfe du Morbihan à noel.

Ayant quitté à regrets le faucon ....  heu enfin plutôt quand le faucon nous a quitté, nous avons repris la route en direction de Sarzeau quand devant la voiture ont traversé des Ibis sacrés volant en groupe pour se poser dans un champ.

Donc demi tour pour observer tout ce petit monde avec quand meme pas mal d'incrédulité car ce n'est pas le genre d'oiseuax que je m'attendais a voir par ici.

En fait l'Ibis sacré a été introduit accidentellement dans le golfe. Il se reproduit dans les iles et se nourrit dans les vasires de crabes, poissons et crevettes, il est visible dans les champs ( c'est là que nous en avons observé un groupe ) où il recherche des vers et des insectes.








En nous rapprochant de la mer, les oiseaux de mer sont de plus en plus présents : Goélands, mouettes etc....













et quelques autres que je n'ai pas identifier encore :






Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 20:51
Semaine du 2 janvier au 6 janvier, séjour dans le Golfe du morbihan qui a permis de voir quelques oiseaux sedentaires ou migrateurs.

La première visite a été pour la reserve naturelle près de Séné . C'est une zone de marais en bord du Golfe : Le marais du Brouel :


Le temps était assez maussade , chaud sans trop de vent.

Premier arrêt à la maison  des marais, tenue par l'excellente association Bretagne Vivante qui oeuvre de façon très efficace pour la connaissance et la protection de la faune de Bretagne

la reserve s'étend sur des anciens marais salants entre les marais de Falguérec et ceux de Brouel



Il y avait nombre de Bernaches cravant dans les marais.

Sur ces marais nous avons surtout vu :

ben les Bernaches cravant ( Brenta bernicla ) :



Ces oiseaux sont principalement herbivores et se nourrissent dans les herbiers de zoostères en bord de mer.
L'effectif de l'hiver est plus faible car avec le froid, les bernaches descendent vers le bassin d'Arcachon.

L'aigrette garzette ( Egretta garzetta )



Elle se nourrit dans les vasières et les marais en bord du golfe. Elle mange principalement des petites crevettes et des petits poissons.
Il est surprenant de les voir le soir venu, se regrouper dans les arbres pour dormir.

Le tadorne de belon ( Tadorna tadorna )



on a pu l'observer depuis une passerelle, il etait en train de manger dans la vase. Pour cela il avance en sucant la vase avec son bec à la recherche de vers, larves etc..
Sur le golfe les tadornes sont a la fois hivernants et nicheurs.

Des vanneaux huppés ( Vanellus vanellus )




On les voit partout et en grande quantité dans les marais, dans les champs et ce depuis le départ de Seine-et-Marne !!!
Sur le marais ils étaient concentrés vers les zones d'eau.


Des limicoles aussi mais mes compétences ornitho ne me permettent pas de les identifier ... objectif d'une prochaine virée sûrement ;-)

Un clin d'oeil aux moutons qui paissent et entretiennent toute cette zone.





En repartant vers Port Navalo et la réserve ornitho du Douer, nous avons eu droit au vol en saint esprit d'un faucon crécerelle au-dessus de la voiture !!!
Un pur moment de bonheur !!!












Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 19:59
LA SALAMANDRE


Un coup de coeur pour cette excellente revue naturaliste suisse.

Revue crée par Julien Perrot qui a su exploiter et continuer une passion d'enfance.


Une revue qui paraît tous les deux mois autour d'un dossier thématique : la migration, les coccinelles, le Vercors ...

Le dossier central est enrichi par diverses rubriques et news : interviews, des éclairages particuliers sur des espèces ou des actions par exemple un article sur la réintroduction de la cistude au Lac du Bourget.
Une rubrique découverte d'une espèce animale ou végétale




La revue est entièrement réalisée sur papier recyclé. Les photos sont toutes d'une grande qualité et les articles agrémentés de
croquis de terrain remarquables.



LES ABONNEMENTS :

Formule 1 : Un an pour 6 numéros : 30 euros

Formule 2 : Un an pour 6 numéros et 3 CD : 60 euros :

Un film sur DVD : le renard, la coccinelle etc....
Un CD audio : bruits de la nature etc....
Le DVD-ROM de l'intégrale des numéros

Pour les enfants :

la petite salamandre avec des jeux, des bricolages, des contes etc....

Un an pour 6 numéros : 24 euros

LES CONTACTER :



La salamandre
Bp 275
25304 Pontarlier cedex

www.salamandre.net


Repost 0
Published by Zorglub - dans Infos diverses
commenter cet article
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 16:36
RECHAUFFEMENT !!!!

Une image de la Chartreuse prise aujourd'hui où sur la terrasse de la maison il fait 18 degrés ce matin.



Depuis un mois c'est régime de sud, donc tempètes de vent chaud en altitude ... la neige est tombée un peu cette semaine, la température remonte tranquillement avec des prévisions d'isotherme vers 3000 m en fin de semaine ...

Dans le jardin , la végétation est repartie :

Les framboisiers ont refait des fleurs et les framboises sont en boutons sur certains plans.

Les fleurs de lin ont pu repousser, les asters sont toujours en fleurs.

Les mésanges sont peu nombreuses, les conditions de chaleur en altitude font sûrement qu'elles restent dans les forêts. Les quelques mésanges visibles sur la mangeoire délaissent les graines pour chercher les insectes qui sont cachés sous le toit de celle-ci.

Les moineaux eux aussi délaissent le blé de la mangeoire pour rechercher des insectes sur les branches du figuier.







Repost 0
Published by Zorglub - dans environnement
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 21:34
LES OIES CENDREES





Encore au lac du Der en Champagne humide.

Les oies cendrées ( Anser anser ) , d'une longueur de 80 cm, d'une envergure de 1,80 m ont un poids variant entre 3 et 4 kg.

Elles ressemblent fortement aux oies domestiques. Elles sont observables dans les prairies et dans les champs pendant la journée.



Nous avons pu en observer un bon millier qui pâturait dans les herbes sur le bord du lac.
Ces oiseaux ( du fait des marques des bagues ) sont des oiseaux suédois, qui arrivent de là-bas en une dizaine de jours à partir de la fin septembre et restent jusqu'à mi-mars, date du retour.








Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 21:01
UNE RENCONTRE SYMPA

17h45, il fait nuit sur la route de Montmélian, apres avoir tourné sur un chemin pour rejoindre la nationale, dans le faisceau des phares une laie suivie de ses 4 marcassins.

Elle ne semble pas effarouchée par la voiture ni les petits qui restent serrés contre elle.

La voiture semble quand même la gener et elle cherche une solution pour partir. Tout d'abord, tout droit sur la route mais elle fait demi tour, s'arrête à nouveau devant la voiture puis décide de repartir dans le champ en passant contre le véhicule suivie de ses 4 petits qui sont restés collés à elle.

Pour mon fils et moi ca a été 10 minutes d'observations ... et bien sur j'avais oublié mon appareil photo !!!



Repost 0
Published by Zorglub - dans mammifères
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 22:19
QUAND LES GRUES PASSENT PAR CHEZ NOUS !!!


Ca se passe au Lac du Der en Champagne humide à coté de Saint Dizier.

Le lac du Der est une retenue artificielle  qui sert de regulation au débit de la Marne.
En automne et en hiver cette retenue est au plus bas, découvrant ainsi ses berges et formant des petits étangs de faible profondeur où les oiseaux passent l'hiver ou viennent faire une pause dans leurs migrations.


Vue du lac avec au premier plan les herbages puis les boues et les "étangs"


Les grues cendrées ( Grus grus ) ont une taille qui varie de 1m à 1,20 m et une envergure de 2m à 2,40m pour un poids de 4 à 6 Kg.



Grues cendrées au repos ( photo prise au téléobjectif )


Les grues nichent dans les zones humides et contruisent un nid qui est un radeau de roseaux, d'herbes seches et de brindilles.
Ces zones humides se situent dans le nord de l'Europe : Allemagne, Sibérie orientale ... la population des grues cendrées est en forte augmentation actuellement et on compte environ 400 000 individus ( chiffre 2004 ).


Grues cendrées au nourrissage


Les grues vont hiverner en espagne dans la region d'Extramadure. Pour cela elles traversent la france le long d'un couloir de migration d'une centaine de kilometres de large.
Lors de ce deplacement les grues font des haltes sur des zones précises , en France c'est la region du Lac du Der, les Landes de Gascogne.



Grues cendrées en vol


Le passage des grues cesse courant décembre pour reprendre lors de la remontée de celles ci vers les zones de reproduction courant mars.


Grues cendrées en vol

Pour observer les grues cendrées au lac du Der se rendre sur la zone de la réserve ornithologique.

A Arrigny se rendre sur le site de Chantecoq ( direction Giffaumont champaubert ). Prendre les routes aménagées sur la digue : possibilité de stationnement et d'observation de la digue.
Sur le site de Chantecoq, un observatoire permet de voir les oiseaux en toute tranquillité.



Grues cendrées en vol


 






Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article