Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 20:17










Partager cet article
Repost0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:04
Quelques photos du gardien de la petite colonie installée dans le toit de la maison.
Je reviendrai plus tard sur cette colonie.

Deux photos sur son poste de chant du Thuya et une sur le poste de chant de l'antenne télé.






Partager cet article
Repost0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 19:54


Le site est géré par le Conservatoire du Patrimoine Naturel de Savoie . C'est une zone d'intérêt biologique majeur qui est liée aux mesures compensatoires de l'autoroute A43.

Le plan d'eau, les mares phréatiques et les graviers ont été créés suite à la construction de l'axe autoroutier, les prairies sèches étaient existantes.

La zone se compose de trois parties : une zone pêche, une zone baignade et une zone complètement protégée.


Les prairies sèches abritent une formation végétale très riche à base de fétuque, de brome et une orchidée peu commune : L'Orchis punaise.

On trouve également sur le site le Crapaud Calamite préservé grâce au creusement des mares lors de l'aménagement du plan d'eau. On y trouve le Héron Cendré ou le Petit Gravelot.

Nous n'avons pas vu cela lors de notre passage mais des grenouilles, une foulque et ses petits, deux herons cendrés, des libelules, des demoiselles, des poissons en pagaille et de toutes tailles dans l'eau.

C'est un site à visiter régulièrement car les travaux d'aménagement sont récents et le site en pleine évolution.











Partager cet article
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 18:22
On était un peu inquiets de ne plus voir les chevreuils aussi nombreux comme l'an dernier.

Ce soir surprise:  Une maman et son petit !

On a pu observer le petit téter sa maman, puis elle a mangé tranquillement et ils sont tous les deux retournés dans le bois.






Les photos sont très mauvaises du fait des conditions et des réglages difficiles à faire. la distance entre eux et nous est de plus de 500 m.
Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 21:09
Coucher de soleil devant la maison ....


Val pelouse, les grands moulins .....




Effet de zoom !




Derniers rayons sur le cirque des Férices.





tête des Férices, le grand Crozet .....


 * les vrais pas ceux qui enfument leurs clients en leur faisant croire que la montagne est pour eux une passion.
Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 19:35
Quelques photos prises en allant en repérage pour une sortie scolaire au Grand Filon et à l'écopole des Hurtières.

J'y reviendrai plus longtemps plus tard pour parler de minéralogie et des mines car la région est très riche de ce point de vue.

L'écopole est un bon exemple de réhabilitation d'une gravière qui a servi pour la construction de l'autoroute de maurienne. Là encore j'y reviendrai.




Une foulque dans la roselière, suivie de son petit ....





Il a eu peur et s'est réfugié dans les roseaux et les appels de sa mère ne l'on pas fait ressortir ....








Le souci ( Colias crocea ), un papillon migrateur.




Un gazé ( Aporia crataegi ) sur un magnifique chardon.




Le chardon ( genre Carduus ).

Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 17:21
Pas beaucoup de temps en ce moment pour cause de fin d'année scolaire où tout se bouscule : Fête de fin d'année, derniers projets, paperasses diverses .....


Aphrophora sp.





Représentant de la famille des Tipulidae




Un procris








Grande sauterelle mâle : ( Tettigonia viridissima ).




Partager cet article
Repost0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 17:29
Une magnifique Petite Tortue ( Aglais urticae ) est sortie d'une des chrysalides récupérées dans les orties du jardin : voir article :

http://zorglub.over-blog.net/article-31714387.html

La photo n'est pas très nette car prise a travers la boite. Les éléves de la classe de cathy où cela s'est passé l'ont lachée dans le jardin de l'école.



Partager cet article
Repost0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 21:25
Avant hier, sur la montagne, en face de la maison, à 17 heures par un fort vent du sud au niveau de l'étage subalpin, les pollens des épicéas s'élèvent en épais nuages jaunes.

Ce soir en montant à l'alpage, les fissures de la route étaient remplies de pollen jaune ...







En redescendant nous avons pu voir une biche ( ca confirme les crottes que j'ai trouvé pas loin il y a trois semaines .... faudra penser à aller écouter le brame en octobre ) dans le virage avant le glissement de terrain puis une buse qui nous a suivi sur une centaine de mètres.
Plus bas une chevrette se reposait dans le fossé de la route, elle est tranquillement partie quand nous sommes passés.




Partager cet article
Repost0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 13:39
Cette prairie abrite nombre d'insectes pris en photos sur ce blog.
Cette année ayant décidé d'approfondir mes connaissances sur la végétation et la flore, l'inventaire de la prairie est un début.



Cette prairie est formée par la "pelouse" qui a été laissée "tranquille" depuis deux ans.
Je fais une tonte complète à l'automne puis deux en début de printemps et je laisse pousser.


L'anthyllide vulnéraire ( Anthyllis vulneria ). Cette plante est de la famille de la fève.
C'est une plante vulnéraire qui contient des saponines. C'est une bonne plante fourragère mais qui ne pe
ut être coupée qu'une seule fois.



C'est un remède populaire uti
lisé pour soigner les plaies et les blessures.
C'est une plante visitée par les papillons, les bourdons et certaines abeilles. Elle nourrit des petits charançons et les chenilles de la sésie icheumoniforme, de l'argus frêle et de l'azuré des anthyllides.



Le bouton d'or ( Ranunculus acris famille des renonculacées ). C'est en fait une plante toxique très amère ( contient de l'anémonine ) qui n'est pas appréciée par le bétail.
Les fleurs du bouton d'or sont visitées par des petits coléoptères, des punaises, des thrips, mouches, papillons, guèpes ....
La plante nourrit les chenilles de la noctuelle, de la lychnide et plusieurs chrysomèles.



La céraiste vulgaire ( Cerastium vulgatum ) pousse dans les zones de végétation moins haute.



Détail des fleurs de céraiste vulgaire.



Grande chélidoine ou Grande éclaire, Herbe aux verrues, Herbes aux boucs ( helidonium majus ).
C'est une plante médicinale. Son suc laiteux contient plusieurs alcaloïdes vénéneux, c'est un remède populaire contre les verrues.
Les fleurs sont butinées par les mouches, les abeilles et les bourdons. La plante nourrit un aleurode.



Les pissenlits ( cf articles précédents ).



Le géranium colombin ( Géranium colombinum ) qui pousse dans la haie avec le liseron et le mouron.



Le nom de genre signifie " bec de grue " c'est une allusion à la forme du fruit. Lorsque le fruit est mur, les graines sont ejectée à plusieurs mètres.


Liseron des haies ( Calystegia sepium ). c'est une plante dont les feuilles sont utilisées pour combattre la constipation.
Très volubile, le Liseron est un excellent moyen de cacher une cloture ou une barrière inesthétique.
Les fleurs produisent du nectar et du pollen butiné par les abeilles et les bourdons.
la plante nourrit une chrysomèle : la casside subferrugineuse.


Le Lotier corniculé ou pied de poule ( Lotus corniculus  ). C'est un excellent fourrage et une plante médicinale dont les fleurs soignent les troubles du sommeil, l'angoisse ou la dépression nerveuse.


Les fleurs attirent les papillons et les guêpes sociales, les abeilles et les bourdons.
Les graines sont consommées par les bouvreuils et les pigeons ramiers. la plante nourrit une quinzaine de chenilles dont celles de la zygène du trèfle, le point de Hongrie, la piéride de la moutarde.



La Minette ( Medicago lupulina ). c'est une ancienne plante fourragère délaissée par "l'agriculture moderne".



La minette est visitée par les abeilles. Ses graines nourissent plusieurs charançons et quelques chenilles : la phalène réticulée, la phalène du mille feuille et des géomètres.



Nigelle d'espagne ( Nigella espagna ). c'est une plante des prairie fleuries dont d'autres ( nigelles de damas ) sont pressées pour en faire de l'huile.




L'ortie ( Urtica dioica ). La reine des plantes !! Indispensable en agriculture biologique grâce à son purin ( 1kg pour 10 litres d'eau, laisser macérer 15 jours, filtrer mettre en bouteille a l'abri de la lumière et utiliser dilué 1/10 ).
La gastronomie populaire lui fait une place de choix à cause de sa richesse en sels minéraux et vitamines.
Elle abrite et sert de garde manger à nombre d'especes animales : les graines sont appréciées des bouvreuils, la plante nourri les punaises et les papillons les plus colorés du jardin comme la petite tortue, le vulcain, le paon du jour.
Elle abrite des colonies de pucerons attirant ainsi la coccinelle à sept points.



L'oseille des prés ( Rumax acetosa ). Les feuilles qui ont un gout acide sont fibreuses mais consommables. Le jus frais tiré des feuilles est efficace pour soulager les brulures d'orties.



Les chardonnerets consomment les graines. Cette plante fait vivre plueirs chrysomèles et chenilles dont celle de la turquoise, une magnifique zygène.
Les pucerons qui y sont élevés sont consommés par la coccinelle à onze points.



La paquerette ( Bellis perennis ). C'est une plante commune des zones piétinées et des gazons ras.
Les jeunes rosettes se mangent en salade et les boutons floraux préparés avec du vinaigre se consomment comme des câpres.
Les fleurs sont visitées par les mouches et les petites abeilles et par la coccinelle à seize points.
En montagne, elle nourrit deux chenilles : la larentie décolorée et la nyssie alpine.



Le plantain lancéolé ( Plantago lanceolata ). Les jeunes feuilles sont comestibles.
C'est une plante aux nombreuses utilisations médicinales pour soigner les yeux, la peau, les bronches du fait de ses propriétés dépuratives, calmantes et cicatrisantes.



Le trèfle des prés ( Trifolium pratense ). Les feuilles sont comestibles crues ou cuites. C'est un excellent fourrage.
Les fleurs sont visitées par les mouches ( bibions ) les papillons ( gamma ), les abeilles et les bourdons.
Elle nourrit la larve d'une cicadelle : le crachat de coucou, la coccinelle à vingt-deux points, de nombreux charançons, une vingtaine de chenilles dont celle de l'argus frêle et le l'azuré de l'ajonc.



La véronique petit chêne ( Veronica chamaedrys ). Les feuilles sont utilisées pour remplacer le thé. La plante a des propriétés légèrement digestives.



Les fleurs sont visitées par les syrphes, les guêpes parasites et les guêpes chasseresses et des abeilles comme les halictes.
La plante nourrit des chenilles ( celle de la mélités noirâtre et de la mélité orangée ) et des petits charançons.


Partager cet article
Repost0