Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 19:24

Communiqué de presse du Cora Faune Sauvage :

 

Communiqué de presse du 8 septembre 2011


CORA Faune Sauvage 32 rue Sainte Hélène 69002 Lyon 0472771984 region@corafaunesauvage.fr www.corafaunesauvage.fr


En 2011, les conditions d’ouverture et de pratique de la chasse posent toujours problème

Le CORA Faune Sauvage, une fois de plus, attire l'attention de l'Etat sur les conditions d'exercice de la chasse en 2011/2012 en Rhône-Alpes et :

• dénonce la période retenue pour la chasse en Rhône-Alpes à partir du 1er septembre (voire le 21 août pour les oiseaux d'eau dans la Loire).

Nous rappelons qu'une période de chasse du 1er octobre au 31 janvier de l'année suivante, sans échelonnement de dates selon les espèces (suite aux préconisations du rapport Lefeuvre1), est un minimum non négociable, sachant que notre position éthique c'est l'arrêt de la chasse aux oiseaux migrateurs. En effet la Directive Européenne Oiseaux demande aux Etats membres d'assurer la protection des oiseaux pendant les périodes de reproduction et de trajets migratoires. Dans la Dombes, certaines espèces ont à peine terminé leur cycle de reproduction début septembre !

• préconise la suspension de la chasse du petit gibier de montagne : Tétras lyre, Lagopède alpin, Perdrix bartavelle, Gélinotte des bois, Lièvre variable. Ces espèces sont en mauvais état de conservation dans notre région. La chasse, même limitée, ajoutée aux autres dérangements, à la modification des habitats et au réchauffement climatique participe à la disparition précoce de ces espèces de nos montagnes.

• demande l'abolition de la chasse à la marmotte, qui n'est qu'une chasse de loisir. Comment expliquer aux nombreux touristes qui visitent les Alpes en été, qui observent les marmottes qu'après eux d'autres viendront les tirer ?

• condamne fermement toute vénerie sous terre, méthode de chasse d'une grande cruauté et inacceptable du point de vue éthique et biologique et refuse de ce fait la période complémentaire de la vénerie pour le blaireau à partir du 15 mai.

• demande un jour de non chasse le dimanche pour permettre à tous de profiter de la nature en toute sécurité.

• souhaite l'arrêt de la chasse dans les espaces protégés : réserves naturelles nationales et régionales, forêts domaniales .....

D'autres sujets nous posent problème : • chasse par temps de neige ou de gel prolongé, • augmentation toutes les années des périodes de chasse pour divers motifs.

La chasse telle qu'elle est pratiquée en 2011 a-t-elle toujours sa place dans notre société ?

Ce droit ne doit-il pas évoluer ? Un nouveau droit, celui d'observer, ne devrait-il pas voir le jour ?


Contact : Marie-Paule de Thiersant 06 77 05 72 64


1 Rapport scientifique sur les données à prendre en compte pour définir les modalités de l'application des dispositions légales et règlementaires de chasse aux oiseaux d'eau et oiseaux migrateurs en France septembre 1999 sous la présidence du professeur Lefeuvre.

 

 

Communiqué de presse de l'ASPAS :

 

 

Un nouveau drame de la chasse

Le scandale continue

 
 

Samedi 5 novembre, à Contrevoz dans l’Ain, un ramasseur de champignons est tué par un chasseur. Ce nouveau drame de la chasse fait suite à une interminable liste d’accidents de chasse qui ont coûté la vie à des promeneurs, vététistes, cyclistes et autres usagers de la nature ces dernières années. Si rien n’est fait dans les meilleurs délais pour que ces tragédies à répétition ne cessent de se reproduire, l’ASPAS saisira les juridictions internationales compétentes.

La chasse est l’activité de loisir la moins règlementée de France pour ce qui est de la sécurité : 

  • Aucune règle nationale ne réglemente  la chasse autour des habitations !
 
  • La France est le seul pays d’Europe où l’on chasse tous les jours de la semaine !
  • Aucun texte législatif ou règlementaire n’encadre cette activité qui chaque année tue des dizaines de personnes et en blesse 200 à 300 !

La loi chasse 2000 avait prévu qu’un décret fixerait les mesures de sécurité liées à la chasse. Ce décret n’a jamais été pris et en 2008, la loi chasse dite « Poniatowski » supprimait même cet article de loi.

 

Le 10 février 2010, l’ASPAS remettait une pétition comptant 251 667 signatures à Jean-Louis Borloo, pour demander que des mesures de sécurité soient rapidement prises et que le dimanche soit un jour non chassé sur l'ensemble du territoire français, afin que les usagers de la nature puissent profiter, au moins une journée par semaine, d’un minimum de sécurité.

Le ministère de l’Écologie a alors réuni, le 10 septembre 2010, un groupe de travail qui devait faire des propositions. Mais depuis, ce groupe de travail n’a jamais été re-convoqué et les « bonnes intentions » du Ministre sont tombées aux oubliettes !

 

Depuis le début de la saison de chasse (il y a seulement un mois et demi)au moins une quarantaine d’accidents de chasse ont eu lieu dont une dizaine d’entre eux a fait des victimes parmi les non chasseurs.

Alors que deux nouvelles lois « chasse » sont actuellement à l’ordre du jour du Sénat et de l’Assemblée Nationale, aucun de ces deux projets de loi n’aborde cette question pourtant plus que jamais d’actualité.

 

L’ASPAS exige que le loisir chasse soit encadré par des mesures de sécurité qui prennent en compte les chasseurs, mais aussi les non chasseurs, et que le dimanche soit un jour non chassé. Faute d’un minimum de présence de la part du gouvernement français, l’association envisage donc de saisir les autorités compétentes.



Contact presse : Pierre Athanaze - Président de l’ASPAS 
tél. : 06 08 18 54 55

Partager cet article

Repost 0
Published by Zorglub - dans environnement
commenter cet article

commentaires