Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 11:19
Brouage, le 17 Juillet 2007, une cigogne dans un champ en train de chasser.

Après quelques recherches, il semble que la région accueille nombre de ces oiseaux.




La première présence remarquée d'une cigogne blanche date de 1841.

La première nidification est notée en 1960 par un couple installé près du canal de Charras dans la région de Rochefort.

De 1960 à 1966, la présence, la nidification et la reproduction des cigognes est continue.

1978, après 10 ans d'interruption, la cigogne blanche réapparait comme nidificatrice dans les marais de Brouage.
Des couples vont venir s'installer grâce également à des supports ( plateformes ) installés par les ornithologues locaux.

Actuellement, c'est plus d'une centaine de couples qui est présente en Charente maritime en faisant la plus importante de cigognes blanches après l'Alsace.



Carte d'identité des cigognes charentaises :


Ciconia ciconia

Poids : 3,5 à 4,4 kg.
Envergure : 1,80 m.
Pontes à partir de mai.
Envol des jeunes à partir de fin juin.
4 à 5 oeufs en moyenne.
Durée de l'incubation 33 à 34 jours.
Envol des jeunes entre 55 à 65 jours.



40% des jeunes meurent dans la première année.
78 à 80% des adultes survivent.
Les oiseaux reviennent sur le lien de leur naissance à partir de 2 ans et sont reproducteurs à partir de 3 ans.
Plus de 80% des individus reviennent à leurs nids d'une année à l'autre.
Longévité moyenne : 8 ans.
Longévité maximale : 17 ans.

Nombre de descendants maximum produits par un individus au cours de sa vie : 32.
82% des individus produisent moins de 10 descendants.



L'étude des cigognes charentaises a montré que c'est un population sauvage et que leur lien d'hivernage sont l'Afrique sahélienne et l'Espagne.
Au sahel, la survie des jeunes est liée à la quantité d'eau qui tombe au sahel alors qu'en Espagne c'est lié aux décharges à ciel ouvert qui permettent aux cigognes de se nourrir.




Partager cet article

Repost 0
Published by Zorglub - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires