Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 22:00
Promenade qui se déroule sur la ligne de crêtes de Montraillant qui sépare le Val Gelon du Val Coisin.

La vue sur les massifs alentour y est superbe.


Aiguille du Gouter, Dome du Gouter, Arête des Bosses, Mont Blanc, Mont Blanc de Courmayeur.



De la pointe de rognier aux grands Moulins.


Synclinal du col d'Arclusaz et sur la gauche la dent d'Arclusaz.


Anticlinorium de la Roche Torse


Lors de la promenade, on traverse les ruines d'une place forte dont il ne reste que quelques vestiges : Les tours de Montmayeur.



Ce site médiéval date probablement des années 1150. Il mesure environ 250m de long et quelque 50 m de large.
Sa situation permettait une surveillance lointaine sur la cluse de Chambéry.

Outre les deux tours, ce site comporte les traces de maisons, d'une église et de murailles défensives.


Vue sur la chapelle, en arrière plan les vestiges des habitations. Des tombes médiévales ont été mises à jour dans cet édifice.


Tour sud qui vient d'etre restaurée. On peut y observer les traces d'une grande cheminée.



Muraille du chateau en contre bas de la pente.

Il y avait peu de fleurs, signe d'un commencement d'automne ...
Sur les feuilles des hêtres, j'ai pu observer de nombreuses gales.


Ce sont des gales ( Mikiola fagi ) dites en pépin d'orange et qui sont faites par un diptère nématocère.
Ces gales de couleur orange ou rouge se developpent sur la surface de la feuille de hêtre.
Selon sa forme elle contient soit des femelles ( gynocécidies )  : grosses et ventrues, soit des males ( androcécidies ) : minces et coniques ( hé oui !!!! ). 


Sur le chemin, nous avons rencontré d'autres gales dont celle du cynips de l'églantier. Les cynips sont appelées " guêpes à gale ".



Au détour d'un sentier, le chien sentait dans tous les sens, tout à coup il se fige, avance lentement en s'applatissant ! je me dis ca y est il a vu un loup !! ben non pas de chance !


Fleurs d'automne ....






Il y avait une grande quantité de papillons sur des fleurs, ils semblaient "gelés" car ne bougeaient pas quand je m'approchais.


Je sèche pour la détermination de celui ci !

En revenant vers la voiture dans une clairière une jeune chevrette se reposait.



Là, je me dis que j'ai un chien formidable, il est revenu au rappel et on s'est approchés, assis tranquillement pour observer le chevreuil pendant une bonne vingtaine de minutes puis on est repartis laissant l'animal à son repos et en lui souhaitant bonne chance ...



En redescendant en voiture vers la maison, c'est un renard que nous avons croisé, ça n'a pas été aussi facile !!!



En définitive, une superbe balade dans un coin riche en faune et en flore mais qui depuis ce week-end est devenu extremement dangereux pour un bon moment.


Partager cet article

Repost 0
Published by Zorglub - dans Rando
commenter cet article

commentaires

Alisson 14/09/2009 22:52

tu m'etonnes (pr le dangereux)!
je serais toi j'enregistrerais des cris ou des trucs dans le genre sur le dictaphone et je me baladerais comme ça!
avantage: tu te fais pas tuer!
par contre tu vois pas d'animaux