Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 16:39
A réfléchir aux quelques jours passés ne serait ce que vis à vis de la chaleur et du vent supporté il m'a semblé interessant de revenir sur l'activité météo dans la région.

Vendredi 17 juillet :

La région subit un épisode de forte chaleur, les différentes stations de mesures indiquent des températures autour de 35 °C ( 37 °C au centre de Grenoble ).
L'isotherme 0 °C est à 4200 m.



Dans l'après midi, alerte MétéoFrance aux orages et fortes pluies. Un site météo indique une chute de l'isotherme 0°C à une altitude de 2300 m donc de la neige sur les sommets alentours.

Samedi 18 juillet :

La phase orageuse passe dans la nuit. Météo france a enregistré sur cet épisode national plus de 50 000 impacts de foudre.
Dans les alpes, le chablais, l'Oisans, Serre-Ponçon et Castellane sont les zones les plus foudroyées !!!



A la maison, au matin les temps est bouché et petit à petit les nuages se dispersent et la neige apparait !!! La balise nivose du col de L'Aigleton à 2240m enregistre 15 cm de neige fraiche.
Le matin, les cols du Galibier et de l'Iseran sont fermés pour déneigement.

l'isotherme 0°C passe de 2100 à 2700 m en fin de journée.

Dimanche 19 juillet :



Retour à un temps plus calme : ciel dégagé et température hausse mais encore fraiche puisque sur le Taillefer il persiste encore de la neige lors du coucher de soleil.



Le vent est faible :

En plaine : WNW à 5 nds
1500 m hors sol : WNW à 6 nds
3000 m hors sol : WNW à 17 nds

L'isotherme 0°C remonte de 2700 à 3500 m

Lundi 20 juillet :

Le temps clair se poursuit, en plaine la chaleur se réinstalle déjà ( 30,2 °C à Saint Geoires ).

L'isotherme 0°C remonte de 3600 à 3900 m, le vent s'oriente au SSW.

Sur le Taillefer et le Grand Serre, les nuages lenticulaires et cumuliformes orographiques apparaissent, trahissant humidité et vent fort en haute altitude.





Ces nuages sont relativement stationnaires au dessus des reliefs. Ils sont souvent le prélude au phénomène de foehn, vent du sud chaud et sec qui fait monter les températures en fleche !!



Mardi 21 juillet :

Le vent de SSW souffle fortement toute la journée. Le ciel est bien dégagé malgré quelques cumulus isolés.



Le soir, le vent forcit ( rendant l'affut prévu moins confortable ) et les cirrostratus apparaissent dans le soleil couchant.



L'isotherme 0°C remonte à 4200m en soirée. Le vent forcit, il est de 20 nds en moyenne à 1500m hors sol.

Mercredi 22 juillet :

Toujours un vent très fort, il semble forcir tout au long de la journée. MétéoFrance a mesuré des rafales à 100 km/h à la croix de Chamrousse.

Les cirrostratus envahissent toujours le ciel en soirée.



Dans la plaine de Grenoble, le foehn souffle de façon régulière, ce qui a pour conséquence des températures nocturnes qui ne descendront pas sous 29 °C sur cette zone, ailleurs où le foehn n'est pas si régulier la température nocturne descend à 21 °C

L'isotherme 0°C est toujours à 4200 m.

Jeudi 23 juillet :

Le vent souffle toujours très fortement et son orientation SSW ne change pas. Il a soufflé en tempête toute la nuit.

MétéoFrance annonce 32°C ce matin à Grenoble !!! Le vent à 1750 m où nous sommes est vraiment très chaud ce matin.

Le vent semble se calmer vers 14h pour repartir de plus belle en tournant WSW et des cumulus, des cirrocumulus envahissent le ciel.



En redescendant vers 18h30, les cumulus sont devenus cumulo-nimbus et ont envahi toute la plaine de Grenoble, les basses et hautes vallées du Grésivaudan.



Nous avons pu observer ce phénomène : la projection des bords du cumulo- nimbus sur le cirrocumulus au dessus de lui !



à 20h00, nous arrivons sous l'orage à la maison.

Voilà comment en quelques jours on joue au yoyo avec les conditions météo et les températures ....

Ce qui m'étonne c'est ce long épisode de foehn en plein mois de juillet, il me semble que c'est relativement rare à cette saison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Zorglub - dans météo
commenter cet article

commentaires

Ggm 26/07/2009 19:22

Effectivement, du Foehn en plein été, je pense que je n'avais jamais vu ça.
Il était aussi très localisé, car à Voiron ou à Allevard par exemple, la température descendait à 20°C environ la nuit.
C'aurait été probablement très intéressant de mesurer la différence de température entre Voreppe et Voiron (par exemple) ces nuits-là, et voir à quel point le gradient devait être serré (10 degrés de différence en qq kilomètres).

Ggm 25/07/2009 15:57

"la projection des bords du cumulo- nimbus sur le cirrocumulus au dessus de lui !" => ça, c'est pas mal, j'ai pris les "mêmes" photos que vous... depuis Saint-Martin d'Hères. On voyait le ciel bleu du Foehn se réduire de plus en plus en direction de la Croix-Haute. Peu de temps après cette photo, on avait aussi des nuages assez bas en altitude poussés vers le nord, alors que les cumulonimbus au-dessus fonçaient vers le sud... C'était la mort du Foehn !

Zorglub 25/07/2009 16:30


Oui c'était magnifique, la photo a été prise au niveau des seiglières ... Je reste toujours assez surpris d'un tel épisode de foehn en été, il me semble qu'on y est plus exposés en automne ou au
printemps.