Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 14:33

La rencontre avec le cynips de l'églantier est rare, sa présence se remarque surtout par la présence de galles chevelues appelées bédégar qui abritent ses petits.

Les cynips sont surtout représentés par des éléments femelles car la reproduction par parthénogénèse rend la présence des mâles inutiles?

 

 

Le cynips est une petite guêpe de 3 à 4 mm de long.

Le cynips est une petite guêpe de 3 à 4 mm de long.

Au printemps, la femelle cynips recherche deux types d'arbustes : les rosiers et les églantiers ( dont les fruits sont bien connus comme poil à gratter ...)

Grace à sa tarière, la femelle va injecter ses oeufs ainsi qu'un liquide dans la tige de la plante. Liquide qui va entrainer un développement particuliers des cellules sous forme d'une "boule chevelue" : le bédégar

 

 

fruit de l'églantier et le bédégar.
fruit de l'églantier et le bédégar.

fruit de l'églantier et le bédégar.

Dans les cellules, les oeufs se transforment en larves qui rongent les bords de leur cellule pour se nourrir.

Parfois d'autres guêpes parasitent les bédégars en pondant leurs oeufs dans les loges occupées. Ceci limitant la population des cynips.

bédégar au lac saint andré: croquis et coupe
bédégar au lac saint andré: croquis et coupe

bédégar au lac saint andré: croquis et coupe

En septembre, c'est le temps des métamorphoses qui se poursuivent jusqu'au début de l'hiver. Les petits cynips restent dans le bédégar jusqu'au printemps, moment où ils sortent.

Cynips de l'églantier késako ?
Partager cet article
Repost0

commentaires